Avantages et inconvénients Avantages et inconvénients

AVANTAGES

La femme recevra son résultat chez elle, par courrier.

La réception de la lettre de résultat rassure les femmes dont le résultat est normal.  

La période d'attente des résultats des examens passés, qui est souvent une source d'anxiété, peut être diminuée.

La femme est rappelée automatiquement, tous les deux ans, pour passer une nouvelle mammographie.

Lorsque le cancer du sein est diagnostiqué et traité dès le début, le choix des traitements est plus grand, les traitements sont moins mutilants et les chances de guérison sont meilleures.

Les traitements contre le cancer du sein sont plus efficaces lorsque la tumeur est petite et que la maladie n'est pas étendue.

La détection de tumeurs de petite taille résulte en une guérison plus complète et une espérance de vie plus grande.

Le taux de survie à 5 ans est de moins de 20% lorsque le cancer montre un envahissement à distance, contre plus de 85% lorsqu'il est encore localisé.

La participation à un programme évalué régulièrement sous tous ses aspects, afin d'assurer des services et des soins de grande qualité, tant au niveau professionnel que technique.

 

INCONVÉNIENTS ET LIMITES

Faux négatifs 

- Un « faux négatif » signifie que les résultats de la mammographie n’ont pas détecté la présence d’un cancer alors qu’il y en a bien un. Les femmes concernées ne savent pas qu’elles ont un cancer, d’où l’importance que l’examen clinique des seins soit fait par le médecin.

- Malgré leur participation au programme, un certain nombre de femmes atteintes de cancer du sein obtiendront un résultat normal qui leur procurera un sentiment de fausse sécurité.

- La mammographie ne détecte pas tous les cancers du sein, 10% des cancers peuvent ne pas être détectés.

- Un cancer peut se développer dans l’intervalle entre 2 mammographies de dépistage.

- Un cancer du sein peut ne pas être détecté si la tumeur est très petite, si elle est localisée dans un endroit difficile à visualiser par mammographie (comme l’aisselle) ou si elle est cachée par d’autres images.

 Faux positifs 

- 10% des femmes passant une mammographie de dépistage auront à subir des examens additionnels pour une anomalie décelée lors du dépistage.

- Ces examens supplémentaires peuvent entraîner anxiété et engendrent de nombreux examens de contrôle par la suite.  Souvent, il ne s’agit que de nouvelels radiographies, mais quelquefois des prélèvements doivent être effectués, soit par ponction avec une aiguille, ou plus rarement lors d’une chirurgie.  Les femmes qui ont une mammographie de dépistage ont plus de risque de subir une chirurgie au sein que celles qui n’en passent pas.

Risques associés aux radiations

- Les radiations augmentent le risque d’apparition de cancer.  L’estimation de ce risque de survenue d’un cancer du sein ou d’un décès, suite aux radiations émises lors d’une mammographie, est difficile à évaluer.  

- La somme totale de radiation et le jeune âge lors de l’exposition influencent le risque de façon importante.  Pour les femmes de 50 ans et plus, les bénéfices du dépistage sont plus grands et les risques associés aux radiations sont plus faibles que chez les femmes plus jeunes. 

Surdiagnostic et  surtraitement 

- Le dépistage détecte certains cancers qui ne se seraient pas développés ou ne se seraient jamais propagés au cours de la vie d’une femme, ce qui représente de 5 à 30% des cancers dépistés.  Deux explications sont possibles : la femme peut décéder d’une autre cause,  ou certaines tumeurs ne progressent que peu ou pas du tout. 

- Ce surdiagnostic entraîne de l’anxiété et des traitements qui n’auraient pas été nécessaires si le cancer n’avait pas été dépisté.  Ces cancers ne sont pas identifiables lors du dépistage.

Bénéfices du dépistage non répartis équitablement 

- Certaines femmes profiteront du dépistage et traiteront leur cancer avec succès. 

- Certaines autres n’y verront que les désagréments, examens additionnels inutiles ou diagnostic d’un cancer qui entraînera tout-de-même un décès, malgré les traitements.  Le dépistage leur aura seulement permis de savoir plus tôt qu’elles sont atteintes d’un cancer, mais la guérison sera impossible.

Douleurs et malaises lors de la mammographie 

- Pendant la mammographie, une compression s’exerce sur le sein, ce qui cause de l’inconfort et même parfois de la douleur à certaines femmes.